Marie Strehaiano, comédienne

Publié le par marie strehaiano

   

Marie Strehaiano a une formation théâtrale : lycée avec le théâtre Jules Julien Toulouse et DEUST Métiers du théâtre Bordeaux III.

1996 en Aquitaine, la compagnie Le Corps et la Parole dirigée par Rémy Boiron l’accueille: construire un spectacle tout public, jeune public, le jouer, en tous lieux. Intervenir auprès du public enfant, adolescent, adulte pour trouver le jeu, le plaisir de jouer et de donner à un public. S’améliorer, trouver les outils, les acquérir : se former à l’expression corporelle, au mime, au clown auprès des artistes et avec le Conservatoire (CDN).

 

Jouer ? Pourquoi ? Pour quoi faire ? Pour qui ?

 

1999 en Midi-Pyrénées, construction d'un monologue avec la cie l'Acte Lié, qui ne la quitte plus « Le journal d’une femme de chambre » d’Octave Mirbeau : elle s’engage sur d’autres projets et ne le rejouera qu’en 2011 avec la Cie La Fille du Vent.

Comédienne, elle créé et joue en théâtre forain avec La Werdyn de Cirque, en théâtre noir avec Pierre Madelaine du théâtre Ovipare, en interventions poétiques au Festival Novelum, en régie plateau magie et arts visuels avec Guillaume Vallée, en conte musical avec Anne-Marie Lopez Del Rio et Agnès Saurat.

Et toujours les interventions artistiques auprès du public en lien avec les spectacles ou suivant des projets pédagogiques (écoles, collèges, lycées, hôpitaux, formation professionnelle…)

Elle s’ouvre au travail devant la caméra en court métrage et en téléfilm, ainsi qu’à celui de la voix pour des documentaires.

 

Aujourd’hui, en Pays de la Loire, la compagnie La Fille du Vent lui souffle ses spectacles pour l’enfant qui sommeille en chacun de nous et pour transcender le quotidien :

« Historiettes, A pas de velours, Le bout de ficelle, Les petits rois, Le journal d’une femme de chambre »

 

Elle s’adresse au public avec la magie du verbe, de l’expression corporelle, de la danse, des ombres chinoises, du dépouillement et la complicité d’autres artistes et techniciens.

 

« Les petits rois » ont été joués au Festival off d’Avignon 2012 et « Le journal d’une femme de chambre » au Festival off d’Avignon 2013.

Elle intervient depuis 2012 pour l’association Théâtre pour l’Avenir au Mans.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
                                                                 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Deslis Julien 21/10/2011 22:41


Bonsoir Marie,
Encore sous le charme de votre prestation, je sors a l' instant du théâtre du passeur.
Quelle performance, seule sur scène, sans décors, vous avez réussie, une heure durant (sans même être troublé pas les sonneries de portables !) a captiver toute l' assistance par votre seul talent
!
Votre diction parfaite, votre prestance, vos mimiques extraordinairement expressives et votre strip-tease final, m' ont fait passer une très savoureuse soirée.
Charmant aussi le fait de pouvoir trinquer après le spectacle avec le petit personnel !
Merci encore et bonne continuation pour votre carrière.
Juju